Kanesatake veut également sa propre police


Kanesatake dit qu’elle prendra part aux discussions avec la province de Québec… Au sujet des services de police. Le territoire mohawk situé au nord-est de Montréal n’a pas de service de police local depuis 17 ans et ses représentants affirment que la criminalité augmente et que la police provinciale tarde à réagir, mais la solution passe-t-elle par la création d’un service de police local?