Entrevue avec Johannes Rivoire (deuxième partie)


Johanne Rivoire est surnommé « le prêtre du diable » par les Inuit qui ont subi des agressions sexuelles dans les pensionnats.

Dans la deuxième partie de notre entretien avec lui, ce dernier affirme qu’il n’a pas l’intention de revenir au Canada pour faire face à une accusation d’agression sexuelle liée à des abus survenus dans le passé. Un reportage de Brittany Guyot et Kathleen Martens.

AVERTISSEMENT : le contenu pourrait bouleverser et choquer certains téléspectateurs. AVERTISSEMENT : Ce reportage contient des descriptions graphiques et traite d’allégations d’agressions contre des enfants.

La Ligne d’écoute d’espoir pour le mieux-être est accessible 24 heures sur 24, 7jours sur 7 à tous les Autochtones au Canada :1-855-242-3310 ou www.espoirpourlemieuxetre.ca.