Vous êtes membre des Premières Nations et vous voulez voter? Voici ce que vous devez savoir

Nouvelles nationales de l’APTN
Le processus de vote dans le cadre de la prochaine élection fédérale diffère de tout ce qui s’est fait par le passé.

En effet, les règles régissant le dépôt des bulletins de vote ont changé.

Le recours à un répondant qui se porte garant de l’identité d’une autre personne constituait une pratique courante au sein des collectivités des Premières Nations.

Cette façon de faire n’est plus autorisée en vertu des changements apportés à la Loi électorale par le gouvernement Harper.

Le recours à un répondant a été remplacé par la « prestation d’un serment », c’est-à-dire qu’une personne possédant une pièce d’identité avec photo où figurent son nom et son adresse, jure de l’identité d’une autre personne.

De plus, la prestation du serment ne permet d’établir l’identité que d’une seule personne.

Les électeurs des Premières Nations peuvent également utiliser une « lettre de confirmation » de résidence signée par leur bande.

Une pièce d’identité valide, comme un permis de conduire, sur laquelle figure l’adresse du domicile sera également acceptée.

Puisque l’adresse n’est pas indiquée sur la plupart des cartes de statut, celles-ci ne seront pas acceptées aux bureaux de vote.

Il en va de même pour les cartes de santé, les actes de naissance et les passeports.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site elections.ca.